La promo 2016 fait sa rentrée !

20 septembre 2015
La promo 2016 a fait sa rentrée le 1er septembre 2015 !

Magali de NAVACELLE (MM03), Portfolio manager, Mars

30 juin 14

Bonjour Magali, promo 2003 c’est cela ?

 

Eh oui c´est déjà loin…, je suis rentrée au Master (ex DESS) 204 Marketing en octobre 2003…

 

Etait-ce juste à la fin de vous études ?

J’ai fait une Maitrise de Sciences de Gestion à Dauphine avec la spécialité Marketing, en incluant un petit semestre en Ecosse.

Mais j´ai eu envie de me confronter à d´autres choses plutôt que de suivre le parcours classique DEUG, MSG, DESS…J´ai donc choisi de prendre mon temps pour mûrir personnellement et professionnellement avant de reprendre une dernière année…

Professionnellement, j´ai effectué 2 longs stages chez Unilever© (Commercial - Key Account) et Danone© (Marketing). Mais ces expériences professionnelles ont été entrecoupées par une expérience personnelle inoubliable : un voyage backpacker de 6 mois en Amérique du Sud !

J´y ai mis à l´épreuve mes capacités d´adaptation (espagnol non parlé à l´époque, différentes cultures, …), de réactivité (j´étais notamment en Argentine lors des émeutes dues au crack financier de fin 2001-début 2002, j´ai appris aussi comment se sortir de situations inimaginables … pour qui est toujours resté dans les sentiers battus), d´organisation, …

D´un point de vue marketing, j´ai été frappé par la l´importance de la distribution et la disponibilité du produit : saviez qu´on trouve une barre Mars au sommet du Macchu Picchu , sur la petite île d’Amantani sur le lac Titicaca, comme aux îles Galapagos. On n´est finalement pas très éloigné des problématiques de distribution, plannogramme et merchandising des marques de produits de grande conso….

Mon 2nd stage chez Danone m´a donc trouvé plus mature, et je crois que cela m´a donné le recul nécessaire pour appréhender le monde du travail.

En arrivant au DESS, c´est peu de dire que j´étais décidée à retirer le maximum de cet enseignement approfondi, à la fois théorique et pratique ! Un vrai défi, après une période hors universitaire plus libre…

 

Quel début de carrière ?

J’ai été embauchée dés la sortie du Master chez Marie- Saint Hubert© (désormais Marie tout court…). D’abord en tant que Chef de Produit Junior pendant presque 2 ans, puis Chef de Produit Senior.

J’ai eu l´occasion de faire mes armes sur 3 catégories de produit (plats cuisinés, entrées exotiques au rayon frais, pizzas et crêpes surgelées) avec des problématiques de marché totalement différentes : on n´agit pas du tout pareil selon que l´on est sur un marché en croissance ou en déclin avec une position de leader ou de challenger…

Dans cette société à taille humaine j´ai eu la chance de pouvoir travailler sur tous les axes de marketing, du Marketing développement, centré sur l’innovation au Marketing opérationnel : innovation produit, communication, promotion, pricing, avec un fort soutien argumenté au département commercial pour favoriser les référencements et optimisation de distribution…

 

Et puis l’international …

J´ai démissionné pour suivre mon mari en Espagne, où je n´ai pas tardé à retrouver un poste entre Marketing & Commercial au sein d´une petite société familiale (Biocosmetics©), spécialisée dans la Cosmétique Dentaire (blanchiment des dents…). Pour un portefeuille de distributeurs implantés dans une quarantaine de pays, je gérais l’ensemble des relations au niveau marketing et commercial. J´ai beaucoup voyagé, retrouvé mon anglais courant et appris l´Espagnol (que je ne parlais pas en arrivant… Vivent l’expérience en Amérique du Sud, la méthode Assimil et le mois de cours particuliers intensifs !).

Une expérience enrichissante, avec une partie de poste plus administrative et une autre beaucoup plus « show off » en allant voir les clients de part le monde, en étant le seul représentant/la seule image de la société. J´ai alors découvert combien voyages et représentation commerciale pouvaient être harassants !

Mais la « grande conso » me manquait trop…

 

Et donc le retour vers un grand groupe international …

Après 6 mois chez Biocosmetics©, et avec un bagage bien plus conséquent en espagnol, je rejoignais le département Marketing de Mars© España, en tant que Brand Manager pour l´Espagne sur une catégorie incroyable : les Snacks & Treats Pedigree pour les chiens !

Oui, je sais cela ne sonne pas glamour, mais c´est bien tout le contraire… Si vous saviez tout ce qu´investissent émotionnellement (et donc matériellement….) les propriétaires de chiens et de chats dans leur petits compagnons !!!! Mon job a donc été de faire du marketing, mais aussi de la psycho-sociologie, de travailler sur la relation si spéciale qui unit un homme et son chien.

Mars© étant une entreprise américaine typique, fonctionnant au mérite, et ayant vraiment passé d´excellents moments sur ma catégorie, j´ai rapidement reçu plus de responsabilités : je suis passée Dog Portfolio Manager (équivalent chef de groupe), gérant ainsi 3 marques, et encadrant 2 personnes. Un vrai challenge et je dois dire que je ne savais plus où donner de la tête… Prioriser, prioriser, prioriser… Ce ne fût qu´une expérience de courte durée car je suis partie en congé maternité… Et suis revenue en Janvier 2009 sur un poste similaire pour la catégorie des chats. Autres défis, surtout en cette période de crise….

 

Qu’est-ce que cela donne le quotidien d’un responsable marketing …

J´ai toujours souhaité donner à mon profil une ouverture sur l´étranger : une partie de ma MSG effectuée en Ecosse, puis cette expérience depuis 3 ans déjà en Espagne.

Chez Mars©, je me rends chaque jour compte que notre terrain de jeu n´est plus mono-territoire (franco-français/hispano-espagnol) mais bien paneuropéen : réunions internationales tous les trimestres avec échanges des best practices, téléconférence chaque mois avec les leaders européens de chaque marque, et au jour le jour, contact avec l´agence de communication en Allemagne, de design au UK, etc….

Je reste persuadée que cela est un véritable atout de développement de compétences (capacité d´adaptation…) et connaissances (maîtrise d´une autre langue …) tout autant que sur le CV. A vérifier lors de mon retour en France …. (qui n´est tout de fois pas du tout à l´ordre du jour !!)

 

Quelques conseils ?

J ai adoré faire le (DESS 204) Master Marketing avec déjà un premier bagage professionnel grâce mes stages de césure. Cette expérience professionnelle concrète apporte une richesse, une autre approche de tout ce qu´on nous enseigne en cours. J´ai eu le sentiment d´avoir des yeux de professionnelle et non d´étudiante, d´avoir certainement plus challengé mes professeurs avec des interrogations venant de mon expérience passée. Je recommande !!!

Je garde précieusement toutes les coordonnées professionnelles et personnelles (quand c´était le cas) de mes anciens maîtres de stage, boss, collègues, car le monde marketing tient vraiment dans un mouchoir de poche… Du moins, pour ce que je connais, dans la grande conso. Je maintiens d´ailleurs le contact en utilisant quelques uns des réseaux virtuels sur le net : Viadeo, LinkedIn… qui sont de vrais atouts pour suivre l´évolution des autres et faire connaître ses propres réalisations/recherches. Je recommande aussi !!!

Je me suis rendu compte comme il est intéressant, à moins que d´être déjà clair avec soi-même, de varier les tailles et types de sociétés, car, selon l’entreprise, on aura plus ou moins de responsabilités, de moyens, de champs d´actions… J´avais, par exemple, adoré la partie de développement produit de mes premiers postes et elle me manque chez Mars, où tout se fait de manière globale dans des pôles d´innovation européens ou mondiaux… Cela orientera certainement les prochaines étapes de ma carrière…

Et sinon l’importance de l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle : c´est pour moi la meilleure équation pour être productif, efficace voire efficient au bureau et profiter totalement de ses moments à soi, entre amis, en famille. Il me semble que c´est quelque chose à ne pas perdre de vue, notamment parce qu´à l´étranger, celui qui reste tard n’est pas celui qui a le poste le plus important (comme on le considère souvent en France…) mais bien celui qui ne sait pas s´organiser, qui est lent… Attention aux interprètations erronées !

Voilà des petits conseils d’ancienne, qui valent en tous les cas pour moi. Je souhaite à la nouvelle promo de profiter de cette dernière année de « cours » et bon vent pour l’insertion dans la vie professionnelle !

Viadeo : http://www.viadeo.com/es/profile/magali.denavacelle